Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH)

Fév 4, 2020 Articles
TDAH

TDAH et Soutien scolaire : une aide personnalisée pour redonner à l‘enfant l’estime de soi.

Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH); ce nom très scientifique, qui plaît tant aux érudits de la pédo-psychiatrie-psychologie, recouvre en vérité une réalité humaine qui nous échappe trop souvent. Ce trouble peut faire sourire, peut agacer certaines personnes qui maladroitement, et trop rapidement parfois, disent ; « mais non, il a rien, il est juste turbulent ! ». Et de ce fait balaient d’un revers de manche toute la souffrance d’un enfant en besoin.

Non, votre fils n’est pas juste agité. Non, votre élève n’est pas juste dissipé et paresseux. Votre enfant, votre élève est atteint d’un trouble contre lequel le rejet et la punition ne servent à rien. L’enfant présentant un TDAH est en recherche d’affection et se manifeste de manière disproportionnée. Ces enfants alternent entre jovialité et démotivation extrême, sans que personne ne puisse vraiment comprendre la raison de ces changements brutaux d’humeur. Le matin ils auront envie de changer le monde, ils seront pertinents, fins et réfléchis. L’après-midi ils seront désorganisés, tels des papillons ils chercheront à alunir loin du cours de Français. Ces variations cycliques de l’humeur les rendent incapables d’attendre leur tour à la cantine, ou de prévoir l’ensemble de leurs affaires pour le TP de physique-chimie.

Le TDAH, un trouble souvent mal perçu

Pour celui qui vit tout cela, qu’il soit enseignant ou parent, ces comportements sont difficiles à gérer tant sur le plan émotionnel que pratique. De cette incompréhension mutuelle, naît souvent un processus de rejet, de punition, de mise à l’écart d’une société qui n’entend pas comprendre les raisons du désordre de certains de ses enfants. Pour autant, ces enfants ne sont pas que désordre et brouillon. Ils sont débordants d’imagination, de créativité ; leur hyperactivité n’est pas que physique, elle est émotionnelle et intellectuelle.

Deux  maîtres mots pour pouvoir transformer cette hyperactivité en atout: calme et sérénité. En effet, un enfant atteint d’un trouble du Déficit de l’Attention se perd très rapidement dans le contexte scolaire où rien n’est vraiment fait, en dehors des institutions spécialisées, pour l’intégrer. L’intégration passant par la nécessaire adaptation pédagogique de l’enseignant, passant par la mise en place d’une méthode de travail particulière et personnalisée. Tout cela, et nous le comprenons, un enseignant qui doit déjà faire face à une classe surpeuplée, ne peut le réaliser correctement.

Une solution pédagogique adaptée

Le soutien scolaire, dans cette situation en particulier, prend tout son sens.  Donner à un enfant en difficulté, un professeur qui sait s’adapter à lui, et qui sait le comprendre, en complément de l’école, est indispensable. Cependant, on ne peut faire du colmatage, il est nécessaire de mener un soutien personnalisé, souhaité par l’élève et suivi. L’enfant ne doit pas percevoir son professeur particulier comme une énième punition, mais comme une chance, un coup de pouce, un support bienveillant.

La philosophie d’EMP repose sur la bienveillance des professeurs qui préfèrent à la discipline, la pédagogie et la patience. Nos professeurs passent d’ailleurs un examen pédagogique avant d’intégrer notre équipe ; cet examen est le gage que notre professeur saura comprendre les difficultés de son élève et tout mettre en œuvre pour y faire face. La bienveillance de nos professeurs passe également par la volonté de remonter l’estime de soi d’un enfant trop souvent confronté à l’échec et aux moqueries. Trop souvent ces enfants entendent des paroles qui blessent et découragent. Une aide scolaire efficace lui redonnera confiance. Le soutien scolaire, proposé par EMP, s’inscrit pleinement dans la conduite vers la réussite. Mais cette exigence de réussite, ne se fait pas à marche forcée ; elle se construit avec l’élève car il n’est pas de problème qui ne trouve de solution chez Explique-moi Pythagore.

Par Daniel A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *